30 septembre 2013

Au Québec, du 30 septembre au 4 octobre 2013, c'est la semaine nationale contre l'intimidation et la violence à l'école

Partout dans le monde, des initiatives ont été imaginées afin de sensibiliser la population au problème de la violence et de l’intimidation chez les enfants. Cette conscientisation ainsi que les actions de prévention sont importantes, mais doivent aussi s’inscrire dans le quotidien et se poursuivre au-delà de ces semaines ou journées thématiques pour en garantir des effets positifs et durables à long terme. À travers le monde, plusieurs dates-clés rappellent l’importance de réfléchir sur nos façons de se comporter envers les autres, notamment de ne pas demeurer des témoins passifs devant  les actes de violence et d’intimidation commis particulièrement à l’endroit des enfants.

 

Au Québec

Semaine contre l'intimidation et la violence à l'école

C’est le 1er octobre 2012, suite à l’adoption de la Loi visant à prévenir et à combattre l'intimidation et la violence à l'école, que la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, annonçait la tenue au Québec de la première Semaine contre l'intimidation et la violence à l'école. Se déroulant dans la première semaine d’octobre, cette semaine de sensibilisation vise à mobiliser la société québécoise face aux problèmes de l'intimidation et la violence à l'école. Cette année, la Semaine contre l’intimidation et la violence à l’école se déroule sous le thème « Branché sur le positif » et met l’accent sur les conduites positives dans le cyberespace. Pour l’occasion, plusieurs organismes communautaires se sont associés autour du projet « Cyberappréciation », projet qui vise une sensibilisation à l’utilisation responsable des médias sociaux auprès des élèves fréquentant les établissements d’enseignement primaires et secondaires du Québec. Une plateforme de clavardage conçue pour les jeunes  est accessible pendant tout le mois d'octobre 2013 et du matériel d’animation destiné aux élèves du primaire (à partir du 3e cycle) et du secondaire est disponible sur le site Internet du MELS.

 

En Ontario et ailleurs au Canada

Semaine nationale de la sensibilisation à l’intimidation

C’est la semaine commençant le troisième dimanche du mois de novembre (en 2013, du 17 au 23 novembre) que la Semaine nationale de la sensibilisation à l’intimidationse tient annuellement, et ce, particulièrement pour construire et maintenir des écoles sécuritaires et des milieux d’apprentissage positifs.

http://www.acepo.org/event/semaine-de-la-sensibilisation-a-l%E2%80%99intimidation-et-de-la-prevention/

 

Ailleurs dans le monde

La Journée internationale de la non-violence, le 2 octobre de chaque année

C’est en juin 2007, dans le cadre de la décennie pour une culture de paix et de non-violence au profit des enfants du monde, que l’assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a décidé de célébrer la Journée internationale de la non-violence le 2 octobre de chaque année. L’ONU nous invite tous à célébrer de façon appropriée cette journée dédiée à la non-violence. http://www.un.org/fr/events/nonviolenceday/

 

Cette initiative de l’ONU vient appuyer plusieurs actions mises de l'avant depuis de nombreuses années par l'UNICEF (United Nations International Children's Emergency Fund; Fonds des Nations unies pour l'enfance; http://www.unicef.ca). L'UNICEF est l’organisme mondialement reconnu pour défendre les droits de l’enfant et a déjà sauvé plusieurs vie d’enfants dans plusieurs pays. Selon M. Morley de l’UNICEF : 

 

« Les droits de l’enfant doivent être mentionnés dans tout document de prévention, de lois, ou dans les chartes visant la prévention de la violence chez les enfants. Lorsqu’un enfant sait qu’il a le droit de ne pas faire l’objet de discrimination et de  violence, il comprend que les autres enfants et les adultes bénéficient également de ce droit. De cette manière, les enfants savent qu’ils doivent agir en conséquence et cela permet une amélioration des relations et des comportements ».

 

 

Le Réseau des Écoles Respectueuses des Droits (ERD)

L’une des actions menées par l’Unicef est la création du réseau des Écoles Respectueuses des Droits (ERD). Ces écoles constituent une initiative du programmeLe monde en classe d’UNICEF Canada qui s’inspire directement des Écoles amies des enfants implantées par l’UNICEF dans le monde entier, et qui visent à améliorer la qualité de l’éducation en temps normal et lors de situations d’urgence. L’initiative utilise la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies afin de favoriser une culture scolaire inclusive, participative et respectueuse pour les enfants et les adultes. Le modèle des ÉRD est présentement offert aux écoles primaires du Canada. Concrètement, cette approche contribue entre autres à favoriser l’apprentissage en classe, à réduire l’intimidation et l’absentéisme, à favoriser la compassion, à améliorer l’ambiance dans la classe et dans l’école, et à sensibiliser les jeunes et les adultes aux enjeux mondiaux.

 

En cette semaine nationale de sensibilisation à l’intimidation, pourquoi ne pas vous inspirer de ce réseau des Écoles Respectueuses des Droits et peut-être même y inscrire votre école ou celle de votre enfant?

http://erdcanada.files.wordpress.com/2010/10/rc3a9sumc3a9-erd_quebec-2pages.pdf