Retour à l'accueil

The impact of the positive action program on substance use, aggression, and psychological functioning: Is school climate a mechanism of change?

Référence

Stalker, K. C., Wu, Q., Evans, C. B., & Smokowski, P. R. (2018). The impact of the positive action program on substance use, aggression, and psychological functioning: Is school climate a mechanism of change?. Children and Youth Services Review, 84, 143-151

Résumé

Le modèle conceptuel de l’apprentissage socioémotionnel (SEL) pose que les programmes de SEL augmentent la connaissance et les compétences, améliore les attitudes envers soi, autrui et l’école et créer des milieux d’apprentissages propices, ce qui améliore à son tour la gestion émotionnelle, les comportements ainsi que les résultats scolaires des élèves. Positive Action (PA) est un programme d’apprentissage socioémotionnel pour les élèves du primaire et du secondaire. De vastes recherches documentent l’efficacité du programme pour diminuer les facteurs de risque chez les adolescents et renforcer les facteurs de protection. Cependant, très peu d’études ont examiné les mécanismes de changement responsables de ces effets. De ce fait, la présente étude s’intéresse à déterminer si PA est associé à des résultats de l’apprentissage socioémotionnel (consommation d’alcool, agression, dépression et anxiété) à travers les tracas de l’école.

 

L’échantillon analysé comprenait 8333 adolescents ethniquement et racialement divers (51% de filles) de la 6e à la 12e année. La modélisation d'équations structurelles a été utilisée pour analyser les données. La participation à l'AP était significativement associée à une diminution des tracas scolaires, ce qui indique une amélioration du climat scolaire. Par la suite, la diminution des tracas scolaires était significativement associée à une diminution de la consommation d'alcool, des agressions, de la dépression et de l'anxiété. Ainsi, il y avait un effet indirect entre l'AP, la diminution des tracas scolaires et l'amélioration des résultats scolaire chez les adolescents.

 

La présente étude a des implications pour la promotion du bien-être des adolescents dans les communautés rurales économiquement défavorisées. Les résultats de l'étude portent sur l'applicabilité du cadre SEL à ce contexte unique, indiquant que le climat scolaire a le potentiel d'affecter une variété de sphères chez les élèves. L'identification du climat scolaire en tant que zone cible d'intervention est particulièrement importante dans de tels environnements étant donné les défis uniques et les ressources minimales. Afin de promouvoir le bien-être des élèves, le personnel scolaire devrait chercher à améliorer le climat scolaire en procédant à des évaluations de celui-ci et en mettant en œuvre des programmes SEL.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène,
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation,
Axe 4 : Les politiques publiques et les médias