Retour au répertoire

Beyond Zero Tolerance: Restoring Justice in Secondary Schools / Au-delà de la tolérance zéro : Rétablir la justice dans les écoles secondaires

Référence

 

Consulter la version complète de l'article (en anglais uniquement) à :

 

Stinchcomb, J.B., Bazemore, G. & Riestenberg, N. (2006). Beyond Zero Tolerance: Restoring Justice in Secondary Schools.Youth Violence and Juvenile Justice, 4 (2), 123-147.

Résumé français

Résumé français

 

Beyond Zero Tolerance. Restoring Justice in Secondary Schools Bazemore and Riestenberg 2006). Youth Violence and Juvenile Justice, vol. 4, no. 2, 123-147.

 

Cet article questionne les résultats obtenus par l’application de la politique «Tolérance Zéro » dans certaines écoles américaines. Bien que plusieurs semblent croire que l’application de la politique de la « Tolérance zéro » soit efficace, les auteurs soulèvent des doutes quant à sa réelle efficacité puisqu’il n’y a pas d’intervention faite sur le problème de base ayant entraîné la suspension ou l’expulsion.

 

Les auteurs présentent aussi un projet pilote (expérimenté au Minnesota dans des classes du primaire et du secondaire), une approche d’intervention qui s’appuie sur le principe selon lequel, l’individu doit réparer le mal causé par un crime ou un geste violent ( restorative justice ). Le travail se fait autant auprès de la victime que de l’agresseur et sa famille et implique le système judiciaire. Les discussions sont alors orientées vers les conséquences des gestes posés. Tous les acteurs concernés sont impliqués dans la prise de décision concernant les actions réparatrices à être entreprises. Ainsi, au lieu d’exclure de l’école les élèves ayant commis des actes violents, les auteurs préconisent de les orienter dans un processus de réparation, processus dans lequel ils retrouveront un certain sens des responsabilités et un sentiment d’appartenance à cette mini communauté que constitue l’école. Chaque élève concerné est impliqué dans la prise de décision et chaque événement est traité de façon individuelle.

 

English Resume

English summary

 

Beyond Zero Tolerance. Restoring Justice in Secondary Schools Bazemore and Riestenberg 2006). Youth Violence and Juvenile Justice, vol. 4, no. 2, 123-147.

 

This article presents the results obtained by the application of the « Zero Tolerance» policy. Although some think that it is efficient, long term repercussions are questioned because the cause of the violent behaviour is not addressed when students are expelled or suspended.

 

This article also presents a pilot project (experimented in classes from elementary and high schools in Minnesota), based on the principle that an individual must repair the damage caused by a violent act or a crime (restorative justice). The restoration involves the victim, the aggressor, his family and the justice system and discussions are oriented toward the impact of the violent act. All concerned are involved in the decision making concerning the restorative actions that should be engaged.

 

Instead of expelling students who perpetrated violent acts, these are included in a restorative process witch helps them regain a sense of responsibility and a sense of commitment to the school community. Each perpetrator is involved in the decision making and every event is dealt with individually.

 

Axe
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation