Retour à l'accueil

Associations between observed patterns of classroom interactions and teacher wellbeing in lower secondary school

Référence

Virtanen, T. E., Vaaland, G. S. & Ertesvåg, S. K. (2019). Associations between observed patterns of classroom interactions and teacher wellbeing in lower secondary school. Teaching & Teacher Education, 77, 240–252. https://doi-org.acces.bibl.ulaval.ca/10.1016/j.tate.2018.10.013

Résumé

Les études rapportent que les enseignants jouent un rôle très important sur le plan de l’adaptation sociale et scolaire des élèves à l’école. Ainsi, la relation enseignant-élève est ressortie unanimement dans les écrits scientifiques comme une variable prépondérante ayant des répercussions à de multiples niveaux. L’enseignement est considéré comme l’une des professions les plus stressantes. À cet effet, l’épuisement professionnel et la satisfaction au travail sont des indicateurs couramment utilisés du bien-être des enseignants. Bien que l'implication émotionnelle des enseignants envers leurs élèves soit reconnue comme une facteur de stress important, leurs relations peuvent également être positivement liées à la satisfaction au travail. Par conséquent, la relation enseignant-élève est une source de préoccupation, mais aussi de bonheur pour les enseignants. Ainsi, on sait peu de choses sur la manière dont cette relation est associée à la satisfaction professionnelle et à l'épuisement émotionnel des enseignants du secondaire. À l’aide d’observations systématiques en classe et d’auto-évaluations des enseignants, la présente étude présente des résultats concernant les relations entre la satisfaction au travail perçue par l’enseignant et les relations enseignant-élève au secondaire.

 

L'échantillon recueilli comprenait 79 enseignants de 5e à la 10e année de 13 écoles de Norvège. Les résultats montrent que la relation enseignant-élève et le bien-être des enseignants étaient interdépendants. En effet, les enseignants dont le niveau d'activité était élevé dans tous les domaines d'interaction (soutien affectif, organisation de la classe et soutien pédagogique) se considéraient comme très satisfaits de leur travail. Les résultats ont aussi montré que l’amélioration du bien-être des enseignants pouvait potentiellement améliorer la relation enseignant-élève, et inversement.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène,
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation