Retour au répertoire

Examinig classroom influences on student perceptions of school climate : The role of classroom management and exclusionary discipline strategies. / L’influence de la classe sur la perception du climat scolaire par les élèves : Le rôle de la gestion de classe et des stratégies disciplinaires d’exclusion.

Référence

Mitchell, M. M. et Bradshaw, C. P. (2013). Examinig classroom influences on student perceptions of school climate : The role of classroom management and exclusionary discipline strategies. Journal of School Psychology, 51, 599-610. http://dx.doi.org/10.1016/j.jsp.2013.05.005

RÉSUMÉ

 

L’utilisation de méthodes de gestion de classe et de comportement positives est davantage mise de l’avant pour promouvoir un climat de classe sain et positif comparativement aux stratégies disciplinaires coercitives et d’exclusion. Cette étude a pour objectif d’examiner l’association entre les stratégies de gestion de classe et la perception des élèves du climat scolaire. Pour ce faire, les chercheurs ont interrogé 1902 élèves de cinquième année et 93 enseignants provenant de 37 écoles primaires du Maryland (É.-U.) à ce sujet. Les élèves ont complété un questionnaire portant sur quatre facettes distinctes du climat scolaire (équité, ordre et discipline, relation enseignant-élève, motivation scolaire) et les enseignants ont quant à eux été interrogés sur leurs méthodes de gestion de classe (utilisation de comportements supportants et positifs et utilisation de stratégies disciplinaires d’exclusion). Les résultats de cette étude rapportent que, tel qu’attendu, l’utilisation de stratégies disciplinaires coercitives et d’exclusion est associée à une perception moins favorable du climat scolaire, particulièrement de l’ordre et de la discipline. Ainsi, ces méthodes visant à exclure l’élève de la classe occasionnent une perception négative de l’ordre et de la discipline dans leur milieu scolaire. Toutefois, la relation négative attendue entre ces stratégies disciplinaires d’exclusion et les trois autres facettes du climat scolaire ne s’avère pas significative. Finalement, il a été démontré que l’utilisation de stratégies positives de gestion des comportements était positivement associée à trois des quatre facettes du climat scolaire (i.e., équité, ordre et discipline, relation enseignant-élève). Ainsi, l’usage de stratégies positives et proactives, comparativement aux stratégies d’exclusion, contribuerait à la mise en place d’un environnement d’apprentissage constructif et supportant.

Axe
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation