Retour au répertoire

Personal and School cultural Factors Associated with the Perceptions of Teachers’ Efficacy in Handling Students Misbehavior / Facteurs personnels et facteurs culturelles à l'école liés aux perceptions de l'efficacité des enseignants à gérer les comportements des élèves

Référence

Consulter la version complète de l'article (en anglais uniquement) à :

 

Tsouloupas, C. N., Carson, R. L., & Matthews, R. A. (2014). Personal and School cultural Factors Associated with the Perceptions of Teachers’ Efficacy in Handling Students Misbehavior. Psychology in the Schools, 51(2), 164-180. DOI: 10.1002/pits.21739.

Résumé

Différentes recherches suggèrent que la gestion des comportements difficiles en contexte scolaire peut devenir une expérience difficile pour les enseignants avec des effets potentiellement néfastes sur les niveaux d’épuisement émotionnel et de stress ressentis par ces derniers. L’objectif de l’étude réalisée par Tsoloupas et al. (2013) est d’examiner la relation et la capacité prédictive des facteurs personnels (personnalité et expérience en enseignement) et scolaires (climat scolaire et structure de l’école) sur la perception de l'efficacité des enseignants dans le traitement de ces comportements. Un total de 344 enseignants du primaire et du secondaire et œuvrantdans les écoles publiques du Sud-Est des États-Unis ont répondu au questionnaire en ligne. Des analyses factorielles ont été exécutées en utilisant les modèles d'équations structurelles.

 

L'analyse des résultats obtenus montre de manière générale que les facteurs personnels et plus particulièrement, les traits de la personnalité prédisposent l’enseignant à percevoir ou à faire face aux situations stressantes d'une manière qui peut améliorer ou aggraver la perception de leur efficacité. Tsoloupas et al. constatent également que l’expérience que l’enseignant possède du domaine d’action constitue l’un des facteurs agissant sur son efficacité personnelle. Ainsi, les enseignants ayant plus d’expérience ont signalé un plus grand niveau d’efficacité personnelle.

 

Quant aux facteurs scolaires, les résultats indiquent que la perception du climat scolaire, de l’autonomie au travail ainsi que du soutien de la part de la direction et des collègues semble avoir une influence importante sur l’efficacité ressentie par les enseignants. En conséquence, la façon dont le leadership est assuré, au sein de l'établissement, constitue un facteur d’influence du développement professionnel pouvant aider le personnel scolaire à acquérir et maintenir des nouvelles connaissances au fil du temps et influencer de cette manière la perception de leur propre efficacité quant à la gestion de comportements difficiles en classe. Les résultats indiquent également que les enseignants qui bénéficient régulièrement de formations en matière de gestion de comportements difficiles ont tendance à se sentir plus efficaces dans leur capacité à gérer ces situations en classe.

 

Les chercheurs concluent que le modèle théorique proposé dans le cadre de la présente recherche apporte un éclairage sur la compréhension de certains facteurs personnels et scolaires qui activent ou inhibent le développement de l’efficacité personnelle ressentie par l’enseignant en matière de gestion de comportements difficiles.

Axe
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation