Retour au répertoire

Développer les compétences psychosociales des élèves pour lutter contre le harcèlement scolaire : une revue de la littérature

Référence

Hoareau, N., Bagès, C., & Guerrien, A. (2017). Développer les compétences psychosociales des élèves pour lutter contre le harcèlement scolaire : une revue de la littérature. Canadian Psychology/Psychologie canadienne. doi:10.1037/cap0000083

Résumé

Le présent article propose d’analyser les effets des programmes d’intervention visant à réduire le harcèlement et la victimisation dans les écoles primaires et secondaires. Les études avec devis expérimental choisies dans le cadre de cette revue avaient pour but la lutte contre l’intimidation et le développement d’habiletés psychosociales des élèves. En effet, d’après certaines études, l’amélioration des habiletés psychosociales et prosociales des élèves, par exemple l’aide, le partage et la coopération, constituerait un facteur de protection contre les comportements de harcèlement et la victimisation à l’école.

 

Onze articles, publiés de 2004 à 2015, ont rempli les critères établis par les auteurs pour procéder à cette analyse descriptive. Les résultats de l’analyse montrent, entre autres, que six des onze programmes répertoriés ont permis de réduire les comportements de harcèlement et de victimisation des élèves; une étude a indiqué une augmentation du sentiment d’efficacité personnelle; une étude a démontré une amélioration de l’empathie chez les participants. D’après les auteurs, les programmes qui semblent les plus efficaces comportent un aspect ludique et ciblent un nombre restreint d’objectifs et d’habiletés psychosociales à développer. De plus, les programmes à visée globale, c’est-à-dire prévoyant la participation de plusieurs groupes de personnes touchées par la problématique (parents, enseignants, élèves, etc.), semblent plus efficaces que ceux s’adressant seulement aux élèves. L’importance de tenir compte de l’âge des élèves en fonction des composantes visées par les programmes est également mise de l’avant. Enfin, des éléments concernant les instruments de mesure, notamment le nombre d’items des questionnaires mesurant certaines variables, sont analysés.

 

Les auteurs reconnaissent que leur analyse comprend un nombre limité d’articles. Ils mentionnent le manque de concertation parmi les chercheurs pour s’entendre sur une définition commune du harcèlement scolaire, facteur contribuant à rendre les comparaisons rigoureuses entre différentes recherches très ardues. Finalement, ils notent que même si les programmes visés enseignent des habiletés psychosociales, ces habiletés ne sont pas mesurées directement dans la plupart des études. En effet, les études mesurent plutôt les variations dans les comportements de harcèlement ou de victimisation à l’école.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène