Retour au répertoire

Testing the Causal Links Between School Climate, School Violence, and School Academic Performance: A Cross-Lagged Panel Autoregressive Model/ Test des liens causaux entre le climat scolaire, la violence à l’école et performance scolaire : Modèle transversal autorégressif sur données de panel

Référence

Benbenisthy, R., Astor, R. A., Roziner, I., & Wrabel, S. L. (2016). Testing the Causal Links Between School Climate, School Violence, and School Academic Performance : A Cross-Lagged Panel Autoregressive Model. Educational Researcher, 45(3), 197-206.

Résumé

Différentes études ont établi des liens entre un climat scolaire positif, un faible niveau de violence et d’intimidation à l’école et la performance scolaire chez les élèves. Selon les auteurs de cet article, certains chercheurs et décideurs politiques interprètent cette conclusion comme preuve de que l'amélioration du climat et la diminution de la violence contribueraient au rendement scolaire. Néanmoins, pour Benbenishty et ses collaborateurs, ce lien de causalité a très peu été testé. La présente étude vise donc à examiner le lien de causalité entre ces trois notions et émet l'hypothèse suivante : la diminution de la violence et l'amélioration du climat conduiraient à une amélioration de la performance scolaire des élèves.

 

Les données analysées proviennent de la California Survey Healthy Kids (2007-2009; 2009-2011; 2011-2013). Cette enquête biennale est menée dans environ 85% des districts scolaires publics en Californie par le California Department of Education (CDE). L'échantillon total était de 1 862 collèges et de 1 310 écoles secondaires ayant participé aux trois temps de mesure.

Contrairement à l'hypothèse émise, les résultats (obtenus à l’aide d’une modélisation par régression) indiquent que l'amélioration du rendement scolaire chez les élèves est un facteur central dans la réduction de la violence et l'amélioration du climat d'une école. Pour ces chercheurs, ces résultats iraient dans le sens de causalité inverse de ce qui est mentionné dans la littérature scientifique et professionnelle actuelle. Une approche globale qui combine les trois notions étudiées (rendement scolaire, climat scolaire et prévention de la violence) seraient à privilégier davantage dans le cadre des réformes scolaires. Cependant, la présente étude devrait être reproduite dans des contextes supplémentaires afin d’examiner sa généralisation.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène