Retour au répertoire

School climate: a Review of the construct, measurement, and impact on student outcomes / Le climat scolaire: une analyse du concept, de la mesure et de l’influence sur la réussite des élèves

Référence

Wang, M.-T., & Degol, J. L. (2016). School climate: a Review of the construct, measurement, and impact on student outcomes. Educational Psychology Review, 28, 315-352. DOI 10.1007/s10648-015-9319-1

RÉSUMÉ

Le but de cet article est d’évaluer la littérature existante portant sur le climat scolaire et de faire l’inventaire de ses forces, ses faiblesses et ses lacunes dans sa manière d’aborder le concept. L’article se présente en cinq sections, soit les bases théoriques du concept du climat scolaire, les domaines qui constituent le climat scolaire, les recherches portant sur les effets liés au climat scolaire, les méthodologies et méthodes de mesure employées dans les recherches sur le climat scolaire et, enfin, les pistes de réflexion pour les recherches futures.

Selon ces auteurs, les 6 théories à l’origine du concept multidimensionnel du climat scolaire sont la théorie bioécologique, la perspective de risque et de résilience, la théorie de l’attachement, la théorie du contrôle social, la théorie sociocognitive et le « stage-environment fit theory ». L’ensemble de celles-ci appuie l’importance des relations entre enseignants et élèves et contribuent à développer une perspective, chacune de manière unique, sur certains aspects du climat scolaire et à mettre l’emphase sur les moments du développement de l’élève qui sont les plus propices à l’intervention.

En se basant sur ces théories, les auteurs élaborent et présentent quatre dimensions du climat scolaire : (a) académique (enseignement et apprentissage, leadership, développement professionnel); (b) communauté (qualité des relations, appartenance, respect pour la diversité, collaboration); (c) sécurité (sécurité physique, sociale et émotionnelle, discipline et ordre);  environnement de l’école (environnement adéquat, organisation structurelle, disponibilité des ressources). Au sein des recherches portant sur la réussite scolaire, seuls les climats académiques et de communauté apparaissent de manière constante comme composantes essentielles alors que les climats de communauté et de sécurité sont reconnus pour avoir une influence sur les problèmes des comportements des élèves. Les conséquences psychologiques et sociales associées au climat scolaire ont été principalement documentées en lien avec les climats de sécurité et de communauté à l’intérieur desquels le sentiment d’appartenance, la qualité des relations interpersonnelles et le sentiment de sécurité sont reconnus pour être des déterminants du bien-être émotionnel des élèves.

Les études recensées sur le climat scolaire, dans cet article, sont principalement de natures descriptive et corrélationnelle et dans une plus faible mesure de natures expérimentale et quasi expérimentale. Les méthodes de mesure employées dans ces études sont en grande majorité les questionnaires et, de manière moins fréquente, les entrevues et les focus groups et l’observation. La majorité des études emploient le point de vue des élèves.

Enfin, les auteurs recommandent et soutiennent que les sujets suivants soient davantage approfondis en lien avec le climat scolaire : l’aspect multidimensionnel du climat scolaire, la définition et la mesure du climat scolaire, l’effet longitudinal du climat scolaire, l’impact des études expérimentales sur différents sous-aspects du climat, l’interaction du climat scolaire avec d’autres aspects développementaux, l’usage de multiples informateurs et de méthodes mixtes dans l’étude du climat scolaire.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène,
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation