Retour au répertoire

Secondary school teachers’ perceptions of student misbehaviour : A review of international research, 1983 to 2013 / Perception des comportements dérangeants par les enseignants du secondaire : une revue des recherches internationales, 1983 à 2013

Référence

Crawshaw, M. (2015). Secondary school teachers’ perceptions of student misbehaviour : A review of international research, 1983 to 2013. Australian Journal of Education, 59(3), 293-311.

RÉSUMÉ

Selon une étude du gouvernement australien (Office of the Auditor General Western Australia, 2014), les comportements dérangeants en classe sont un problème important et ce, de manière universelle. D’ailleurs, selon cette recherche, 39% des directions d’école et des enseignants rapportaient perdre 20% de leur temps de classe, soit l’équivalent d’une journée par semaine, dans la gestion des comportements inadéquats. Étant donné ce problème, la présente recherche se veut une recension de la littérature portant sur la perception des enseignants quant à la gravité et la fréquence des comportements dérangeants en classe chez les élèves du secondaire, thème abordé dans des recherches répertoriées entre 1983 et 2013 dans différents pays (ex : Australie, Chine, Grèce, Jordanie, Malte, Royaume-Uni et États-Unis). Toutefois, les différences méthodologiques comme la terminologie des comportements dérangeants et la façon d’interroger les enseignants sur leur perception de ce phénomène font en sorte que les comparaisons sont difficiles entre les différentes recherches. Suite à un processus rigoureux de sélection des articles scientifiques à analyser, vingt d’entre eux ont été sélectionnés pour cette revue de littérature. Les résultats suggèrent globalement que le problème considéré le plus grave par les enseignants interrogés est relativement constant, soit le vol qui se retrouve au premier rang dans trois études et parmi les dix premiers dans sept études. Le comportement le plus fréquent selon les répondants serait celui de parler sans attendre son tour, retrouvé au premier rang dans cinq études et très souvent rapporté même à travers les années et les pays. Au niveau des différences temporelles, la destruction/vandalisme se retrouve dans les dernières positions malgré les années qui passent alors que la cruauté/bullying passe du 7e rang en 1983 au 2e rang en 2013. Bref, les résultats de cette revue de littérature montre une certaine constance à travers les pays et les années quant à la perception des enseignants concernant la gravité et la fréquence des comportements dérangeants en classe.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène