Retour à l'accueil

Promoting social and emotional well-being in schools

Référence

Barry, M. M., Clarke, A. M. & Dowling, K. (2017). Promoting social and emotional well-being in schools. Health Education, 117(5), 434-451. https://doi:10.1108/HE-11-2016-0057

Résumé

De nombreuses recherches montrent que les programmes faisant la promotion du bienêtre social et émotionnel des jeunes et visant le développement de leurs habiletés dans ce domaine ont une influence positive sur plusieurs aspects de leur vie : que ce soit au niveau scolaire, professionnel ou de la qualité de vie en général. Cependant, l’implantation de programmes appuyés par des données probantes dans l’horaire quotidien des écoles pose plusieurs défis.

  

Afin de favoriser le développement et l’implantation d’interventions pouvant s’appliquer à divers contextes éducatifs, les auteures de cet article préconisent une approche basée sur les éléments communs (common elements approach) provenant des résultats probants des recherches internationales. Selon cette approche, les stratégies les plus efficaces peuvent être sélectionnées et regroupées en modules afin de créer des interventions sur mesure, adaptées aux demandes du milieu scolaire ciblé. Les apprentissages de base à prioriser incluent la résolution de problèmes, la connaissance de soi, les habiletés de communication. Les méthodes d’enseignement préconisées sont la modélisation, la discussion et la pratique.

 

De plus, cet article présente une étude de cas effectuée auprès de 55 adolescents de 15 à 18 ans dans des écoles irlandaises visant à tester la structure de l’approche basée sur des éléments communs. Le programme MindOut a été révisé suite à des consultations menées auprès du personnel scolaire et des étudiants. Le processus de révision du programme, explicité dans l’article, a permis de créer 12 modules d’enseignement faisant le lien entre les stratégies probantes et les besoins du milieu. Dans le but de perfectionner cette approche, de plus amples recherches s’avèrent nécessaires, particulièrement dans les milieux socialement défavorisés où se trouvent les jeunes les plus vulnérables.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène,
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation