Retour à l'accueil

A Systematic Review of Research Strategies Used in Qualitative Studies on School Bullying and Victimization

Référence

Patton, D. U., Hong, J. S., Patel, S., & Kral, M. J. (2017). A Systematic Review of Research Strategies Used in Qualitative Studies on School Bullying and Victimization. Trauma, Violence, & Abuse, 18(1), 3-16. doi:10.1177/1524838015588502

Résumé

La plupart des recherches menées à propos de l’intimidation et de la victimisation à l’école utilisent des devis de recherche quantitative. Pourtant, les études qualitatives permettent d’approfondir notre compréhension de ce que vivent les élèves confrontés à ce phénomène. Une seule recension d’écrits portant uniquement sur les recherches qualitatives a été menée en 2011 par Thornberg. Toutefois, cet auteur ne s’attardait pas précisément à examiner les stratégies de recherche qualitative. Afin de combler cette lacune, la présente étude a permis d’identifier cinq stratégies de recherches qualitatives dans le domaine.

 

Les auteurs ont répertorié vingt articles publiés de 2004 à 2014 correspondant à leurs critères de sélection. Les collectes de données de toutes les recherches retenues dans le cadre de cette recension ont été effectuées par l’entremise d’entrevues individuelles ou de groupes de discussion focalisée.

 

Les cinq stratégies de recherche employées dans les vingt études choisies sont les suivantes. D’abord, une perspective dite émique, c’est-à-dire centrée sur l’expérience vécue par le participant, est adoptée pour toutes les études répertoriées par les auteurs. Les quatre autres stratégies s’appliquent seulement à certaines études; les auteurs fournissent un tableau détaillé dans leur article. Une deuxième stratégie mentionnée concerne la prise en compte du contexte particulier dans lequel le participant a vécu son expérience d’intimidation ou de victimisation. La nature itérative de la démarche constitue une troisième stratégie de recherche.  De plus, une attention particulière est portée à la relation de pouvoir entre le chercheur et le participant. En effet, une relation plus égalitaire permet aux participants de dévoiler des informations délicates tout en facilitant leur reprise de pouvoir.  Finalement, l’enquête dans le milieu naturel permet l’émergence de thèmes qui n’avaient pas été détectés auparavant.

 

Les auteurs reconnaissent que la recherche qualitative ne permet pas de généraliser les résultats à l’ensemble de la population. Cependant, son apport est considérable étant donné qu’elle permet de mieux comprendre le vécu des élèves et possiblement d’ajuster les programmes de prévention en conséquence.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène