Retour au répertoire

Authoritative school climate and high school dropout rates / Climat scolaire autoritaire et taux de décrochage scolaire au secondaire

RÉSUMÉ

Le but de cette recherche est d’examiner comment les différents éléments d’un climat scolaire autoritaire (authoritative school climate; structure disciplinaire, attentes au niveau académique, soutien des élèves) sont reliés au niveau de décrochage scolaire. Ce sont donc 323 écoles qui ont participé à cette étude (52 012 élèves et 56.5% des enseignants). Les élèves ont rempli une mesure de leur perception d’un climat scolaire autoritaire (structure disciplinaire, attente académique, soutien des élèves), ce que les enseignants ont aussi fait (structure disciplinaire, soutien des élèves). Le taux de décrochage scolaire provient d’informations du Département de l’éducation de la Virginie. Les résultats de cette étude suggèrent qu’un climat scolaire autoritaire est associé à un faible taux de décrochage scolaire, les variables étudiées dans la présente recherche comptant pour 45.5% de la variance du décrochage scolaire, les caractéristiques démographiques de l’école comptant pour 38.9% de cette variance et le climat scolaire autoritaire pour 7.5%. Ainsi, lorsque les enseignants ont des attentes élevées envers les élèves, ces derniers deviennent plus engagés, se sentent plus compétents et performent mieux, ce qui peut diminuer grandement leur risque de décrochage scolaire. L’inverse pouvant mener vers des échecs scolaires et éventuellement le décrochage. Il est important de mentionner que les attentes élevées seulement ne sont pas suffisantes pour prévenir le décrochage scolaire, mais que l’interaction avec une relation enseignant-élève supportante vient modérer ce lien. Finalement, les écoles ayant plusieurs élèves provenant de familles à faible revenu auraient un niveau de décrochage scolaire plus élevé (7.4%) que celles en ayant moins (3.1%). Par contre, il est important de mentionner que parmi les écoles regroupant les élèves de familles à faible revenu, le taux de décrochage était 19% plus bas dans celles avec un support important pour les élèves, comparativement aux écoles ayant un support plus lacunaire. Le même constat peut être fait concernant les attentes élevées envers les élèves.

Axe
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation