Retour au répertoire

La perception de la collaboration école-famille des parents d’élèves en situation de victimisation au primaire.

Référence

Cardin, C., Beaumont, C., Frenette, E., et Leclerc, D. (2016) La perception de la collaboration école-famille des parents d’élèves en situation de victimisation au primaire. Service social, 61(2), 72-89.

RÉSUMÉ

Tout en soulignant que la collaboration famille-école est un atout important dans la réussite scolaire et la prévention de problèmes comportementaux, cet article décrit une étude menée au Québec mesurant la perception qu’ont les parents de la collaboration école-famille principalement lorsque leur enfant est victime de violence à l’école primaire.

 

Les données ont été recueillies auprès de 4394 parents d’élèves provenant de 125 écoles primaires de la province de Québec via le Questionnaire sur la Sécurité et la Violence à l’École QSVE/parents, un questionnaire autorapporté.

 

Les résultats de cette étude rapportent qu’en général les parents d’élèves victimes et non-victimes ont une perception positive de la collaboration école-famille, et ce, plus particulièrement au début du primaire. Les parents d’élèves provenant de classes spéciales sont ceux qui perçoivent le plus positivement cette collaboration. Une régression multiple permet d’identifier que les parents d’élèves victimes perçoivent plus négativement la collaboration famille-école que les parents d’élèves non-victimes. Aussi, ces analyses démontrent que plus les parents signalent d’incidents de victimisation, moins ils se disent satisfaits de l’accueil et de l’aide reçue de l’école.

 

Enfin, cette étude confirme que la perception qu’ont les parents de la collaboration école-famille est associée au fait que leur enfant soit victimisé ou non à l’école. Les retombées encouragent la mise en place d’une meilleure collaboration école-famille en contexte de victimisation.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène,
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation