Retour au répertoire

School climate, peer victimization, and academic achievement : Results from a multi-informant study. /Climat scolaire, victimisation par les pairs et réussite scolaire : Résultats d’une étude avec multi-répondants.

Référence

Wang, W., Vaillancourt, T., Brittain, H. L., McDougall, P., Krygsman, A., Smith, D., …Hymel, S. (2014). School climate, peer victimization, and academic achievement : Results from a multi-informant study. School Psychology Quarterly, 29(3), 360-377.

School climate, peer victimization, and academic achievement : Results from a multi-informant study. /Climat scolaire, victimisation par les pairs et réussite scolaire : Résultats d’une étude avec multi-répondants.

RÉSUMÉ

 

Le climat scolaire au niveau de l’école (school-level school climate) a été examiné en relation avec la victimisation par les pairs (auto-rapportée) et la réussite scolaire (évaluée par l’enseignant; moyenne générale (GPA)). Les participants à cette étude sont 1023 élèves de 5e année provenant de 50 écoles. Les liens entre la victimisation par les pairs, le climat scolaire et la moyenne générale (GPA) ont été évalués en utilisant la modélisation multi-niveaux avec le climat scolaire comme variable contextuelle (au niveau « école »). Selon cette étude, la victimisation par les pairs est reliée à une moyenne générale plus basse et à une perception plus négative du climat scolaire (au niveau individuel), qui est aussi en lien avec une moyenne générale plus faible. Les résultats des analyses multi-niveaux révèlent que la victimisation par les pairs était encore une fois négativement associée à la moyenne générale et que le climat scolaire au niveau de l’école était en lien avec une moyenne générale plus faible. De plus, aucun effet modérateur n’a été retrouvé au niveau du climat scolaire de l’école et du genre de l’élève. La relation entre la victimisation par les pairs et la réussite scolaire (GPA) demeure significative même après avoir pris en considération a) le climat scolaire au niveau « école », b) la variabilité du climat scolaire au niveau individuel, et c) plusieurs variables de contrôle (e.g., race, absentéisme, revenu familial, éducation des parents, etc.). Ces résultats soulignent l’importance d’un climat scolaire positif pour la réussite scolaire des élèves et considère le climat scolaire comme une résultante fondamentale et collective de l’école. La relation étroite entre la victimisation par les pairs et la performance scolaire est aussi mise en exergue.

Axe
Axe 1 : Les individus concernés par le phénomène,
Axe 2 : Le milieu scolaire et son organisation