de la Chaire repose sur une approche systémique du phénomène puisqu’elle prend en compte la globalité de la problématique et la diversité des acteurs concernés. Ainsi, les activités de la Chaire visent à mieux comprendre les effets de ces violences sur les individus (cibles, victimes, auteurs, témoins), ses conséquences, les facteurs de risque et de protection y étant associés, ciblant les pratiques les plus efficaces pour les prévenir et les gérer.