Les comportements de violence et d'intimidation préoccupent la société actuelle, et encore plus lorsqu’ils touchent les enfants. Ces comportements peuvent survenir dans tous les environnements fréquentés par les jeunes, y compris le cyberespace. Ils menacent leur développement personnel et social et entraînent des conséquences pouvant persister à l'âge adulte. Lorsqu'ils se produisent à l'école, ces gestes nuisent aussi à la réussite et à la persévérance scolaires, agissant négativement sur le développement professionnel. Des études démontrent que les victimes, mais aussi les auteurs et les témoins, sont affectés par ces actes. Dans les familles, les parents s'inquiètent sans toujours savoir comment aider leur enfant. Une estime de soi diminuée, des symptômes dépressifs, une perte de motivation, des difficultés scolaires, un risque accru de décrochage chez les élèves, et l'épuisement professionnel chez les adultes, sont toutes des conséquences qui pourraient être amoindries avec des interventions appropriées. Créer un environnement scolaire positif, au sein duquel élèves et adultes se sentent accueillis et soutenus, peut cependant contribuer à faire de l'école un endroit agréable à fréquenter. Prévenir la violence et l'intimidation à l'école devient ainsi une avenue importante à joindre à toute initiative visant à améliorer la réussite et la persévérance scolaires des élèves. C'est dans cette optique que la Chaire mène ses travaux selon deux grands axes: la recherche et la formation.